Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 09:58

http://cdn.7static.com/static/img/sleeveart/00/000/473/0000047382_500.jpg

 

 

Raa, la belle époque où Disiz commençait le rap. Sortant de nulle part, il avait tout a prouvé, particulièrement pour confirmer que la confiance que Joey Starr lui portait était justifiée. Et il avait réussit. Il sortait le Poisson Rouge, il montrait à la France entière son humour, sa lucidité, et sa volonté de partir pour le Sénégal d’où vient son père dès que possible.

 

Devinez quoi? Ca fait 12 ans qu’il l’a dit, et il l’a toujours pas fait. Etre proche de ses racines c’est bien pour vendre des titres, mais à quand un rappeur capable d’assumer ses dires? Bref, si Disiz est une tête pensante du rap, il n’en est pas plus honnête pour autant. Si vous l'écoutez à la radio, vous pourrez l'entendre dire qu'en gros il avait besoin de prendre une pause dans le rap, qu'il avait peut-être un peu pris la grosse tête. Seulement, il ajoute ensuite que son dernier allbum livre une version extra lucide sur la société et blablabla. On en reparlera peut-être plus tard. Pour l'avoir vu lors de la version 2012 du Fnac Live à l'Hotel de ville de Paris, l'artiste n'a rien de particulièrement lucide dans les propos de son dernier album, et il n'arrive clairement pas à mettre un tant soit peu d'ambiance en tirant les ficelles classiques (tous accroupis et d'autres conneries pour faire kiffer les ptits connards de maigrichons parisiens).

 

http://a9.img.v4.skyrock.net/a92/malcolm-ixe/pics/1134030868_small.jpg

 

Au final, on va quand même parler de ce 1er album. On se retrouve avec un peu de tout sur l’album. Les thèmes sont extrêmement nombreux et c’est peut etre le plus gros atout de l’album. L’humour, toujours présent, n’est pas pour autant toujours très drôle. Et il est parfois plus sage de faire un titre sans essayer l’humour que de faire une sorte de mauvais sketch sans musique.

 

On trouvera de très bons titres à trop point de vue, mais l’album en lui-même ressemble trop à une compilation. Disiz voulait peut être trop se démarquer. C’est sur, il n’est comme personne. Mais Diams non plus, comme quoi il faut savoir où s’arrêter car ca n’est pas toujours une bonne chose. On attendait probablement trop de lui, car, à bien y réfléchir, il fait quand même mieux que la production française dans son ensemble. Puis bon, y'a "J'pète les plombs".

 

7/10  


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Fromage RAPé de qualité
commenter cet article

commentaires

Archives