Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 21:40

http://www.israbox.com/uploads/posts/2010-04/1272310576_cover.jpg

 

Vu le nom de l’album, espérons que la musique ne soit pas du vent. HAHAHAHA, à moi les chroniques chez Patrick Sébastien, je suis on fire!

 

Mais qui est Ellen Allien? Une Dj avec 20 d’activités de service à son actif, certes, et berlinoise qui plus est, bien. Mais bon, ca sonne comme un album électro minimaliste chiant sur les bords du coup non?

 

Pas tout à fait, et heureusement car c’est pas ma tasse de thé. La presque quinquagénaire a un style qui laisse totalement transparaitre ses origines, mais n’en tombe pas pour autant dans une caricature de musique réservée aux zombies sous extasy (j’ai rien contre vous amis drogués, mais ca ne vous donne que rarement autre chose que l’air d’un débile associable et élitiste).

 

http://www.edm-blog.ch/flyers/ellen-allien.jpg

La meuf dégueulasse qui drague n'importe qui dans les bars, ca peut être aussi une Dj connue

 

 

 

 

On atteindrait presque de temps en temps un côté dancefloor, permettant un contraste d’ambiance appréciable au sein même des titres, et qui vous permettra de mettre l’album en disque d’ambiance pour le bonheur du pus grand nombre. Pour autant, on a jamais quoi que ce soit d’exceptionnel, et la dame se laisse parfois entrainer à refaire ses origines musicales de techno berlinoises, c’est-à-dire, en exagérant un peu, du grand n’importe quoi mais qui fait artiste, par exemple avec Schlumi, sorte d’hymne à la surdité. 


Après, on admettra volontiers qu’Ellen Allien aurait sa place en Dj de festival plus que tous les autres DJs à la mort moi le nœud qui te DjGuettaïse l’ambiance. Néanmoins, la musique de l’artiste en album reste difficile à aborder pour quelqu’un qui n’est pas entièrement dévoué à ce style, et l’on gardera peu de titres en mémoire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Archives