Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 08:55

http://4.bp.blogspot.com/-Kq_rk1DK954/T40uZ4tp0XI/AAAAAAAAA8M/zI7wbqr0Hso/s1600/the+marshal.jpg

 

On ne vous fera pas l’affront d’une biographie de la jeunesse d’Eminem. Vous aviez qu’à voir l’excellent film 8Mile. Bon, mais là où s’arrête le film, la vie du rappeur de Détroit a continué. 

 

Si les débuts sont difficiles, par ce que certains kebla de Détroit sont du genre bien racistes (ou « les relations sont conflictuelles entre les différentes communautés » comme on dit en France, puisque seuls les blancs portent le gêne du racisme), il n’empêche que le 1er album d’Eminem sera un succès très rapidement, notamment grâce à Dr Dre, qui est un peu au hip-hop américain ce que Peter Gabriel est à la world music. 

 

Son 2ème album, un an plus tard, qu’on voit maintenant, connaitra un succès tout aussi important mais bien plus fulgurant, la base de fans et la curiosité des médias étant déjà acquit. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Eminem avait la dalle, et ne voulait vraiment pas décevoir après un si apprécié 1er album.

http://img.tvmag.lefigaro.fr/ImCon/Arti/53780/eminem_i.jpg

 

Difficile de dire ce qui rend cet album si particulier. Peut-être le mélange entre production made in Dr Dre et made in Eminem. Peut-être les feats avec ses potes du D12, peut-être les feats avec des grosses pointures comme Snoop Dogg, peut-être l’humour qui est toujours aussi présent. On sait pas, mais ce qu’on sait, c’est qu’on passe de titres en titres avec toujours le même sourire aux lèvres, celui qui vous laisse croire que vous avez trouvé un album qui va tourner en boucle dans vos oreilles pendant un bon moment. Il y également des sujets plus sérieux, notamment au travers de la chanson Stan (en même temps avec Dido on pouvait pas s’attendre à un truc marrant), qui relate si j’ai compris la vie d’un fan d’Eminem dont la vie sombre lentement mais surement. Il s’agit certes d’une fiction, mais le thème n’en demeure pas moins important à traiter, celui des fans qui vivent au travers de ce qu’ils pensent être leurs passions, et dont la vie et celles de leurs proches par vite en sucette à cause de ça.

 

Malgré tout, y’a pas mal de titres ultra basiques au niveau de la production qui cassent un peu l’excitation procurée par les traits de génie dispersés un peu partout sur l’album. 

 

7,5/10

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Fromage RAPé de qualité
commenter cet article

commentaires

Archives