Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 12:10

http://static.qobuz.com/images/jaquettes/0060/0060251736778_600.jpg

 

Just Jack est, comme tout le monde, londonien. Il est par conséquent un excellent musicien à la naissance, mais commence à n’en faire profiter le monde qu’à 27 ans.

 

Si son premier album n’a pas déchainé les foules, son deuxième, Overtones, ne laissera pas le monde indifférent. Sur 12 titres, on peut légitimement penser que vous en connaissiez au moins le quart même sans avoir entendu parler de l’artiste. 

http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/01468/justjack_1468378c.jpg

 

La comparaison avec The Streets est évidente et pourtant pas tout à fait juste. Elle serait juste dans le sens où beaucoup moins aberrante que les comparaisons foireuses que peuvent faire les vrais « journalistes », mais peu juste car leurs styles diffèrent. Jack est un mec sympa, au rap peu agressif et plus doué pour pousser la chansonnette, même si ça n’est pas un répertoire où il excelle avouons-le. 

 

Just Jack nous apporte une joie de vivre à laquelle on est peu habitué dans ce style musical. La musique est gai, les paroles, pour peu qu’on en comprenne des bribes, n’ont rien de celles d’un révolté la bouche en sang. A tel point que finalement, on peut parfois se faire chier. L’album est extrêmement sympathique, la quasi-totalité des morceaux sont agréables, certains, les plus connus il faut l’admettre, sont carrément géniaux. Mais l’album ne s’écoute pas d’une traite non plus, au risque d’être rebuté.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Electro-ménager longue durée
commenter cet article

commentaires

Archives