Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 23:43

http://pixhost.me/avaxhome/aa/ff/0014ffaa_medium.jpeg

 

Soyons clair, on les appellera SLR sinon ca va être pénible. Vous les connaissez peut-être, sachant qu’il s’agit à ma connaissance du seul groupe de Sierra Leone dont la notoriété dépasse ses frontières. Enfin avec modération bien entendu, pour trouver autre chose que des sites anglophones sur eux, bien faut chercher mieux que moi vraisemblablement.

 

Rapide historique: les musiciens se rencontrent en 2004 dans un camp de réfugié (d’où le nom, tu comprends vite!). Les péripéties n’ont pas manqué, entre fuir les rebelles sanguinaires et les guinéens qui tirent dans le tas tout en survivant aux divers causes de mortalités présentes dans les camps, bien ils ont fait de la zic. Bon, leur histoire est pas folichonne mais ne justifie pas le fait qu’ils se soient laissé acheter par ces batards de U2, toujours là pour se la jouer gentils cœurs ces crevards, et par Angelina Jolie aussi, sans surprise.

 

http://humanrights.fhi.duke.edu/wp-content/uploads/sierra-leones-refugee-all-stars.jpg

 

Parlons de leur musique, en mettant tout de suite un holà sur ce qu’avait écrit Newsweek, car non le groupe n’est pas du niveau de Buena Vista Social Club, très très loin de là. En effet, Sierra Leone’s Refugee All Stars n’a déjà pas la même qualité instrumentale, même si la composition est remarquable, et de plus reste assez original et divers sur la 20taine de titres proposés. 

 

Pour autant, le reggae proposé n’a pas de voix bien particulière qui puisse permettre de porter le groupe très haut. Et si la rythmique ne s’emballe que rarement, il n’y a finalement que les petits effets de guitare qui nous permettent de nous extasier. On est face à quantité d’air sympathiques sur cet album, on ne trouve pas de chansons désagréables, mais rien non plus qui vous fasse dire qu’il faut que vous fassiez découvrir cet album à autrui. Sauf si venir de Sierra Leone est pour vous un fait remarquable en soi.

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Born to be an african
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 10:23

http://www.parisjazzcorner.com/en/pochs_g/081667.jpg

 

Trompettiste et compositeur norvégien, cet album est son 1er en solo. Je n’utiliserai pas de termes insensés et prétentieux pour définir sa musique. On dira pour faire simple que c’est un mélange de jazz et de musique électronique.

http://www.heinekenjazzaldia.com/wp-content/uploads/Nils-Petter-Molvaer-0382.jpg

 

La trompette est à ranger, d’après www.xsilence.net (un excellent site par ailleurs), parmi les meilleurs Miles Davis. A mon grand regret je ne possède qu’un unique album du susnommé, mais il me semble que ce serait mélanger les torchons et les serviettes, ou les nains de jardins et les meubles Ikea. Alors bien entendu, on ne peut dénier une grande maitrise de l’instrument, et une parfaite assimilation entre le cuivre et l’électronique. Mais le jeu, maitrisé, n’est pas pour autant captivant. On ne peut pas vraiment dire qu’on n’aime pas, car il n’y a pas réellement de défauts apparents. Les chansons, oscillants entre 3 et 8 minutes, ne lassent pas tout en maintenant présent un univers. Mais il s’agit d’un univers qui ne captive pas tant que ça. Les puristes reconnaitront le travail, les amateurs l’écouteront en musique de fond.

 

Comme le disent les rares critiques qu’on puisse trouver de Khmer, il s’agit d’un incontournable des amateurs de fusion électro-jazz. Pour les autres, si il est à votre disposition, n’hésitez pas à l’écouter, mais pas forcément d’une oreille attentive.

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Albums non classés
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 15:59

http://www.universomusical.org/wp-content/uploads/2011/02/eminem-encore-2004.jpg

 


 

 

Cet album, sorti en 2004, est à la fois ce qui justifie que ta copine accepte d’écouter du rap plus de 5 minutes par mois, qu’Eminem te fasse éclater de rire une chanson sur deux alors que normalement t’écoutes pas les paroles en anglais, que le bonhomme soit considéré comme un semi OVNI du système, et que t’ai plus de respect pour le courage de ce type que celui de Tupac. 

 

Oui, Eminem balance, entre autre sur la guerre en Irak, et, en 2004, ca pouvait te niquer ta carrière rapidement. Il est difficile de donner son avis sur un tel album, car cela revient en fait à encenser l’artiste sur autant de lignes que Word veut bien m’accorder.

 

http://www.fondsecran.biz/media/reel/musique/eminem/eminem_6.jpg

 

Autant résumer ça au fait que le génie d’Eminem frappe encore, peut-être même plus fort que jamais, peut-être même plus fort que n’importe quel rappeur américain de cette décennie, peut-être même plus fort que n’importe quel rappeur.

 

Avec 4 disques de platines, le public a pour une fois prouvé qu’il avait bon goût, et qu’il était prêt à mettre la main à la poche quand il s’agissait de se faire un tel plaisir auditif.

 

On pourra peut-être regretter un manque de thème général à l’album. D’un autre côté, quand on est aussi bon que le gars de Détroit, c’est assez difficile de ne pas faire passer ses disques pour des compilations. 

 

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Fromage RAPé de qualité
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 13:58

http://static.qobuz.com/images/jaquettes/4050/4050486034927_600.jpg

 

 

Cassius, ça n’est pas le genre de groupe qui ne vous dit totalement rien. Et pourtant, quand on cherche des informations, on tombe bien plus sur des sites anglophones que francophones. Pour un groupe français, ça fait toujours bizarre. Lors de la parution de cet album en 2002, le groupe est encore considéré comme dans l’électronique, mais manque de visibilité auprès du grand public. La donne ne changera pas beaucoup après cet album puisque son succès est loin d’être évident. 

 

Pour autant, « Au rêve » ne manque pas de potentiel. Mais peut-être est il mal exploité. Par exemple, sur Thrilla en feat avec Ghostface Killah, on a le droit à un bon titre jusqu’à la fin ou le tout dérape de telle manière qu’on pourrait se demander si l’enregistrement n’était pas déjà fini mais que quelqu’un avait oublié d’appuyer sur stop.

http://www.astropolis.org/2011/cache/com_zoo/images/cassius__c_-ro-photo_dc6e0e90c77baacbcd27df4469dc0716.jpg

Photo légerement tendancieuse

 

 

Du côté des « hits » de l’album, les avis peuvent être plus partagés. Ce sont à mon sens les titres les plus pénibles, par exemple « Till We Got You and Me », qui trahit cette inspiration hip-hop des deux auteurs pour devenir une merdouille que ne renierais pas par exemple Antoine Clamaran.


Un album qui décevra donc ceux qui voulaient approfondir la discographie de Cassius, car il ne représente pas leur qualité usuelle de travail à mon sens. Et comme j’ai vu que le site de la BBC pense pareil, c’est vous dire comme j’ai raison.

Repost 0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 12:58

http://www.qpratools.com/gallery/0002/abd_al_malik-gibraltar-front.jpg

2ème album du fameux rappeur/chanteur Abd Al Malik, il faut savoir qu’il a été récompensé de la victoire de la musique dans la catégorie « musiques urbaines », autrement musique de noirs mais on donne un autre nom pour faire moins raciste. Certes, on pourrait tout simplement éviter de placer tous les chanteurs d’origine africaine dans des catégories intitulées de la sorte, mais les bien-pensants ont leurs raison que la raison n’a pas.

 

http://www.lavie.fr/images/2010/12/14/12547_abd-al-malik_440x260.jpg

 

En attendant, l’artiste apporte une vision originale du hip-hop. Si des prétendus puristes l’ont critiqué pour son manque d’engagement façon hardcore, on comprend tout simplement que ce sont ces paroles de tolérance qui dérangent. En effet, dans une musique où les plus médiatisés sont souvent les plus mauvais et les pleureurs, Abd Al Malik fait preuve de sagesse comme seuls ceux qui recherchent un réel aboutissement spirituel en sont capables.

 

Pour autant, si le personnage est extrêmement agréable, cela n’empêche que la musique n’est pas plus folle que ça et que rares seront ceux qui peuvent réellement trouver leur bonheur ici, à part pour prétendre aimer le rap sans toutefois en écouter réellement.

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 09:25

http://www.rap-francais.com/imgs/pochettes/Grodash%20-%20La%20Vie%20De%20Reve%20Pochette%20CD.jpg

Grodash, alias Lamine Mutombo est un rappeur Français qui se distingue entre autres par ses origines congolaises. Mais, contrairement à beaucoup qui adorent vendre en parlant avec amour du bled, Lamine y a vraiment vécu de sa naissance en 1981 à 1994, où il part en Belgique. Je n’en sais malheureusement pas plus, et si d’après ses sons ses parents sont encore au pays, je ne sais pas pourquoi il s’est exilé si jeune en Europe.

En tout cas, il décide d’aller s’enfermer lui-même aux Ulis, cité bien connue du 91, et pas pour sa flore. On notera d’ailleurs qu’il se plaint dans l’un de ses titres que la France l’a enfermé là…

 

http://static.booska-p.com/images/clips/grodash-ft-menga-stone-cassos-full.jpg

C’est peut-être ce qui caractérisera le natif de Kinshasa, une grande schizophrénie, comme beaucoup de rappeurs d’ailleurs. En effet, on passe de titres où il se plaint de la France, à d’autres où il dit ne rien regretter. Parfois il conseille aux siens de rester en République démocratique du Congo, parfois il vante son département. Parfois il proclame la supériorité de sa cité, puis au titre suivant il demande que tous les jeunes de cités soient un exemple d’union.

 

Une fois passés ces nombreux écueils, on peut s’intéresser à l’instrumentation, assez légère, mais c’est plutôt agréable puisqu’on peut être plus attentif aux paroles. Ces dernières, comme précisé plus haut, sont parfois lamentables de banalité. Mais, on remarquera quand même des titres plus sages, peut être par ce que le rappeur approchait alors la trentaine, ou alors par ce qu’il n’est pas si bête qu’il pourrait le faire croire.

 

Le meilleur titre reste surement « Bilan d’une amitié », une lettre ouverte à un ami de son pays. Lucide, il décrit très bien la situation congolaise, sans pour autant fantasmer sur la France.

 


 
Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Fromage RAPé de qualité
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 12:31

http://www.radiochango.com/uploads/discos/3968-CR-13__c77fad0977088fccbaa44d178b215f8c.jpg

 

Massilia a déjà de la bouteille quand ils font 3968 CR13, pourtant l’impact est démesurément moins important que certains des précédents albums. Peut-être ont-ils bien fait de faire une pause un album plus tard en fait.

 

Cependant, y’a pas à dire, ils me font toujours autant regretter de pas avoir pris ma carte 12-25 pour aller faire un tour dans la cité phocéenne pour 40 euros. Par ce que si t’as pas la carte, ca coûte une blinde, bah ouais faut savoir ça vieux. Enfin bon, même sans y être, on peut s’en donner un bel aperçu grâce aux copains du Massilia. Car si ces gars là ont bien une particularité, c’est que sans jamais les avoir vu tu sais déjà que c’est tes copains, point. 

 

http://www.tdv-nice.org/var/ezflow_site/storage/images/theatre-de-verdure/galeries/photos/massilia-sound-system/massilia-sound-system14/27988-1-fre-FR/Massilia-Sound-System.jpg

 

Bon après, parfois, on a peu l’impression qu’on nous a refourgué des faces B, et ca c’est pas très cool. Car l’humour et les bribes de conversations entre musiciens ou avec d’autres citoyens marseillais, c’est sympa, mais pas sur 15 des 20 titres non plus (hop j’ai chopé un trait de Marseille déjà rien qu’à l’écoute). Bref, faudrait pas oublier qu’un album c’est avant tout de la musique. A ce titre, le Dj fait toujours un boulot aussi agréable et original. D’ici à dire qu’il porte le groupe à bout de bras avec le claviériste, il y a un pas qu’on ne franchira pas, mais presque. Car c’est vrai que les Mcs ont quand même de temps en temps des textes terribles.

 

On conclura d’ailleurs avec un extrait de Yo des Fois, symbole d’une prémonition de Notre-Dame-des-Landes?  «On est tous des rois mais on ne le sait pas. On est tous des élus mais on ne le sait plus ».

  

 

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Les vrais indépendants
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 11:47

http://cornershopstudios.com/wp-content/uploads/2009/11/50_Cent-Before_I_Self_Destruct.jpg

 

 

Après le pari raté avec Kanye West, 50Cent se devait d’assurer sur son prochain album, quitte à ne pas respecter sa promesse de se retirer. Résultat, le niveau est décroissant, au point que s’en est presque inquiétant

http://images.christianpost.com/gnl/6485/2012-09-17-112006-14.jpg?w=500&h=300

 

Trop de fEaturings avec des tocards dont seul le nom vaut quelque chose ont bien contribué aux points négatifs de l’album. L’éclectisme vraisemblablement recherché est plus navrant que louable, et peut-être le pire, les samples ne semblent même pas résulter d’une recherche approfondie mais d’un tirage aléatoire. 

 

Tout n’est pas à jeter, loin de là, heureusement que l’artiste a de la bouteille et a quand même assuré quelques titres, notamment grâce à ses potes Eminem et Dr Dre.

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 12:50

http://4.bp.blogspot.com/_CAmt5iBfKhg/SptT-VqhDwI/AAAAAAAAEzc/aUHao28H4lU/s320/FP.JPG

 

Tu veux un lien vers une musique, vers une vidéo? Bah non, c'est pas possible, puisque ceux qui mettent des vidéos qui atteignent pas 1000 vus les bloquent. Bien joué vraiment, bon c'est pas le seul groupe pour qui je vois ca mais là c'est vraiment pénible, comment peut-on s'intéresser aux musiques méconnues si leurs auteurs mêmes restreignent leurs diffusions !

 

Toujours avide de groupes méconnus pour se la péter sur sa culture, voilà aujourd’hui qu’on s’écoute Usti Baba, un album dont le nom fait vraisemblablement référence à une chanson macédonnienne rom traditionnelle se jouant notamment pendant les mariages. Sans surprise à vrai dire, tant l’album ressemble à une majorité de la production de ces contrées pas si lointaines, mais dont on entend jamais parler.

 

http://boukovo.free.fr/accueil_boukovo/boukovo_r2_c4.jpg


Par ce que la Macédoine, qu’est-ce? Eh bien d’abord, c’est l’ex-république yougoslave de Macédoine. Une phrase comme nom de pays, ca vous place tout de suite le niveau du truc. Par ce qu’à part une salade et une vague histoire concernant un Alexandre plus grand que les autres qui avait un penchant douteux pour le massacre de masse (ah non on appelle ca grand conquérant dans les manuels Français, y’en a certains c’est psychopathes assoiffés de sang et de pouvoir, et d’autres c’est grand conquérant, mais y’a pas vraiment de critères c’est comme ca).

Bon mais maintenant? Bien le pays occupe une grande partie de son temps à prendre la tête à la Grèce pour des revendications historiques, et la Grèce le lui rend bien, avec ce fameux esprit de « qui c ‘est qui avait la plus grosse y’a 2000 ans ». Enfin la différencce c’est que la Macédoine voit vers l’avenir, tandis que la Grèce n’a toujours pas compris que notre génération était plus vénère que reconnaissant pour l’apport du pays à la philosophie, car ca nous intéresse pas tant que ça avec 2 millénaires de recul.


Ca papote ca papote puis y’a un album à décrire. Mais en même temps j’ai rien à dire. Le groupe est introuvable sur internet, et leur musique est très facilement descriptible. C’est exactement comme la musique rom que l’on qualifiera de classique de tous les autres pays d’europe de l’est. Donc c’est sympa, tu prends ton pied en t’imaginant si ca avait été cette musique au lieu d’une autre sur un film de Kusturica, tu tapes d’ailleurs le nom de ce dernier sur Google car son style te fait toujours bien marrer, puis tu passes à autre chose.


Un album très bon dans son ensemble dont aucune chanson ne présente de défauts flagrants, mais qui ne sera apprécié que par celui qui découvre ce genre musical, ou par l’albumolophage (allons y dans le néologisme!) qui veut faire un inventaire exhaustif de tous les albums macédoniens.

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Tziganement vôtre
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 15:39

http://ddhell.files.wordpress.com/2010/08/613ztdskeel__sl500_aa240_.jpg?w=240

Féfé est avant tout connut comme ancien membre des Saian Supa Crew. Et pourtant, il faut aussi noter qu’il a bousiller nos oreilles avec K’Naan lors de la dernière coupe du monde. 

 

Non content de faire ça en groupe, il tente en 2009 un album solo, avec plus ou moins de réussite. 

 

La 1ère chose à noter est que l’ancien rappeur n’est plus uniquement ça, il est aussi chanteur. La 2ème est qu’on n’est pas bien sur que ce fut une bonne idée. Et la 3ème est que son parcours au sein de son ancien groupe a du lui faire rencontrer une belle masse de personnes, car il s’est entouré de musiciens de talents, faisant ainsi de son album, malgré les défauts qu’on pourra lui trouver, une petite pépite au niveau instrumentation dans ce monde du hip-hop où l’on se contente trop souvent de sampler en masse.

 

Son feat avec Patrice a fait du bruit, mais ça n’est pas forcément son meilleur titre. Pour ma part, j’ai préféré les titres à la fois dynamique et intelligent, comme « Pause », qui dénonce l’intolérance du communautarisme tout en évitant les stéréotypes propres au hip-hop, notamment de critiquer sans balayer au préalable devant sa porte.

 

http://www.madmoizelle.com/wp-content/uploads/2010/10/fefe-304x194.jpg

 

Féfé propose ici un petit « OVNI » comme on dit dans les milieux autorisés. Et, même si beaucoup de morceaux laissent à désirer, l’ensemble est propre et inspire le respect. Il est rare que les anciens de groupes mythiques puissent faire quelque chose d’inspirant et de différent en solo. Il est rare qu’un français (d’origine nigériane certes) puise l’inspiration dans autant de styles sans tomber dans une bouillie dégueulasse. Dommage que son album n’ai pas reçut plus de reconnaissance du grand public, encore que les Inrocks en ont un peu parlé. Mais, en France, c’est peut etre à ca qu’on reconnait quelqu’un de qualité.

 

7,5/10

 

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Fromage RAPé de qualité
commenter cet article

Archives