Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 23:11

http://i282.photobucket.com/albums/kk280/Shekspir88/snoop_dogg_no_limit_top_dogg.jpg

Lien vers l'album

 

Changement de label pour le Snoop qui va chez No Limit. Il sort son 3ème album en 1998 et celui-ci un an plus tard. Mais bon, on va pas se leurrer, Calvin Broadus est plus un charismatique branleur talentueux qu’un acharné du taf. Il a clairement à mon sens répondu à l’attente du label, voire de son porte-monnaie, plus qu’à celle des fans.

La production ne manque pas d’inspiration. Certaines idées paraissent même très bonnes, par exemple « Ghetto Symphony », mais sont rapidement gâchés de partenaires foireux. On a même parfois aux petites chanteuses soit disant r ’n’b qui nous salissent les oreilles.

 


Néanmoins, ça reste Snoopy Snoopy Dogg. Du coup, il nous balance quelques titres hors catégorie, hors comparaison, qui vous remet directement les pieds sur terre si vous vous sentiez de dire que l’artiste était devenu bien minable. Ici, c’est avec « BucK’em », et « Gangsta Ride » entre autres. Un album qui ne mérite pas d’écoute dans son intégralité, mais n’a pas àfaire rougir son auteur non plus.

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 18:24

http://en.academic.ru/pictures/enwiki/77/MC_Solaar_Album.jpg

 

Cet album ne sera clairement pas à retenir comme l’apogée de MC Solaar. 

 

Textes plutôt faibles, samples originaux mais qui ne sont finalement qu’un prolongement de ses productions précédentes. On a un peu l’impression qu’on nous file les faces B plutôt que le onzième commandement. Dommage.

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 13:33

http://i263.photobucket.com/albums/ii132/sauceles01/cover-40.jpg

Pour fêter ses 10 ans d’existence, Jazz Liberatorz sort un 3ème album en 2009 avec toujours la même idée d’inviter tout un tas de gens aux compétences plus ou moins reconnues, et surtout plus ou moins avérées.

Le groupe en lui-même est constitué de 3 Djs français qui ont de particulier d’avoir commencé y’a déjà un moment. Même si les Djs, ca n’est pas comme le vin, l’expérience est souvent un élément important.

 

C’est parti pour l’écoute de l’album. Constat rapide, on cherche le jazz. Ils parlent de ce style comme un élément qui au moins les inspire. Bien on a pas la même définition du jazz. Excepté dans quelques intermèdes d’une minute à la limite. Enfin ca parait court tout ca. Quant aux morceaux hip-hop, on trouve de tout, mais pas des masses de qualité. Le beat n’est jamais mauvais, mais rarement transcendant, tandis que le flow posé dessus est relativement classique. Dans l’ensemble la musique manque vraiment de travail. Certes il est facile de juger, mais si vous avez déjà essayer de bidouiller sur des logiciels de musique, vous vous apercevez vite que la production de cet album est très moyenne.

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 00:37

http://www.onthecorner.fr/press/wp-content/uploads/2009/12/mac-tyer-do%C3%B9-je-viens.jpg

 

Si y’a bien un truc qu’on peut reconnaitre à Mac Tyer et son compère Mac Kregor, c’est la capacité de travail. Si le résultat est discutable, cette volonté sans faille mérite déjà le respect. Ici on a affaire au 3ème album solo du bonhomme qui s’approche de la trentaine.

 

En dehors du discours misérabiliste classique et pénible qu’on se donnera pas la peine de commenter une fois de plus, on trouve d’autres éléments intéressants. Quelques bonnes initiatives de la production démarquent un peu la musique de certains raps typés banlieues. De plus, si Mac Tyer ne force pas sa technique sur l’ensemble du disque, il prouve sur certains titres, « d’où je viens » en est le meilleur exemple, qu’il ne manque pas de capacités. Puis, comme il le dit avec justesse « Y’a que ceux qui font rien qui ne se trompent pas ». Enfin, contrairement à beaucoup d’albums du genre, il a évité de faire des chansons merdiques de remplissage à la fin du disque: respectable.

 


 
Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 11:36

http://hitparade.ch/cdimag/mafia_k-1_fry-jusqua_la_mort_a.jpg

 

Y’a pas à dire, entre le 1er album et le second 4 ans plus tard, il n’y absolument aucune différence chez la Mafia K’1 Fry. Toujours dans cette paranoïa de persécution raciale, les rappeurs enchainent les banalités sur l’Etat, la misère, la drogue etc. La cohérence est une notion à mettre évidemment de côté. Quelques phases homophobes, classiques mais toujours aussi peu efficaces. 

 

http://66.img.v4.skyrock.net/4678/3544678/pics/41425474.jpg

Il a apparemment fallut beacoup de monde pour ce résultat

 

Il faut néanmoins noter que le travail de certains est gaché par ceux qui les environnent. On entend parfois des rappeurs aux rimes plus cherchés, à défaut d’avoir un sujet un tant soit peu original. Dans l’ensemble, ca reste très simple, simpliste, et à la limite du racisme parfois. On regrettera aussi que les bonnes critiques attribués à la société et la politique soit souvent un prétexte pour les rappeurs pour mettre en avant ce qu’ils appellent la résistance qu’ils mettent en place. On mettra à part le bon titre « Survivor », pas toujours réfléchit mais très entrainant, et également une belle chanson sur les mères « Mama ».

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 08:26

http://respecta.net/uploads/posts/2008-11/1225539060_1215165984_4945f7d2f231.jpg

 

En fait, le rap d’Alibi Montana est  ce qu’on appelle, et surtout ce qu’ils appellent, du rap de rue. Mais qu’est-ce que le rap de rue? Comme ils le disent eux-mêmes, pour simplifier, c’est du rap pour les gars dans la rue, qui sont en galère, qui « enculent » tout le monde, aussi gay que ca puisse sonner. Généralement, il s’agit de se vanter de la prison. De se vanter de tous ses crimes. Puis de se plaindre que la justice les discrimine puisqu’elle ose mettre des peines de prison d’au moins un an pour des tentatives de meurtre. Dans l’ensemble, on a le droit a quelques couples sur le racisme étatique, un peu de colonialisme, un peu d’anti-flic, et avant tout, des « nique ta mère » à foison. L’apothéose reste surement la comparaison de la Courneuve au Bronx et aux favelas: MDR comme dirait l’autre.


Mais alors, si le rap manque de fond, peut on s’attendre à un minimum de travail sur la forme. Bien sur que non mon ami, c’est nul d’un bout à l’autre. On pourrait commencer à parler du fait qu’il pompe entièrement un titre de Jay-Z pas très connu sans même l’avouer. Niveau technique, basique au possible. Quelques accélérations par-ci par-là mais rien que ne puisse faire n’importe qui qui s’essaierait à la discipline. 

 

En somme, Alibi Montana est un vrai voleur criminel si il parvient à vous vendre ce disque.

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 09:18

http://csimg.webmarchand.com/srv/FR/29047336688198682/T/340x340/C/FFFFFF/url/mafia-k1-fry-la-cerise-sur.jpg

 

1er album du Mafia K’1 Fry, l’album est, soyons franc dès le départ, réservé aux adeptes du gangsta rap. Pas surprenant au vue de tous les lascars qui composent le collectif, qu’on ne prendra pas la peine d’énumérer vu le grand nombre. 

 

http://userserve-ak.last.fm/serve/500/27855813/Mafia+K1+Fry+++Lancienne.jpg

 

Que dire de cet album? Qu’en penser? Il se soumet à toutes les lacunes auxquelles nous habitue ce style de hip-hop, avec une tendance appuyé à se dire victime de discrimination raciale de la part de la justice, et la chanson suivante dire qu’on a tué tout un tas de gens.

 

Certains rappeurs ont un flow plus agréable, et on peut souligner l’originalité du titre « La Cerise sur le Ghetto » qui à elle seule justifie l’écoute de l’album. 

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 23:52

http://31.img.v4.skyrock.net/7793/26207793/pics/839807629.jpg

 

Lunatic est un des rares groupes de rap français connut du grand public. A tel point que leur 1er album Mauvais Œil est maintenant disque d’or. Et en effet, les deux membres de ce groupe ne sont autres que Ali et Booba.

 

Mais que dites-vous? Vous sentez déjà comme un point d’ironie dans le propos. Vous visez juste. Car en effet, quelle misère que cet album. Un classique que ces titres? Une blague oui! D’une banalité affligeante, dans un mensonge permanent, dans un fantasme abusé de la vie de cité. Non mes bonhommes, les banlieues d’Issy et de Boulogne, c’est pas du niveau des tours des Yvelines ou de Saint-Denis. Mais bon ca vend et ca excite les petites pucelles journalistes bobos (tout ca d’un coup, oui madame!).

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/05/30/e511ddb4-8ab4-11e0-a826-bd5c98389c38.jpg

Issy-les-Moulineaux, ville dont la dureté a visiblement bien traumatisé les 2 compères: baltringues !

 

La critique est finalement vite faite. On pourrait extraire n’importe quelle phase des rappeurs et la décortiquer rapidement pour montrer l’imbécilité du tout. On peut juste souhaiter à ces pseudos artistes de faire un séjour en prison histoire que leurs côtés gangsta gagne en crédibilité. Point de vue technique, ultra basique. Ah on peut aussi noter qu’ils ne se donnent que rarement la peine de faire des rimes, et encore moins des rimes avec un minimum de sens. Mais bon, on s’attendait pas à autre chose.

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 11:55

http://i413.photobucket.com/albums/pp218/HAZEDandINFUSED/Eminem-relapse-refill.jpg

 

 

Plutôt cool d’être Eminem en 2010. Tu as déjà vendu des millions de disques, t’as 6 albums mondialement connus derrière toi, des fans, de l’argent etc. Bref, quand t’es Marshall à 38 ans (et oui les rappeurs vieillissent aussi),  tu peux tranquillement t’acheter une Rolex et considéré ta vie comme réussit. Mais bon, tu peux aussi continuer, persévérer, et sortir un 7eme album, par ce qu‘en t‘en es plus à ca près.


Là, le problème, c’est que le rappeur blanc (c’est à peu près tout ce que retiennent les chaines télés de lui de toute façon) a pété tous les records de vente, de distinctions et autres trucs que les artistes aiment bien. Et pourtant, il s’agit bien de son plus mauvais album, de loin. La soupe commerciale est servit bien chaude, voir le feat minable avec Rihanna par exemple, et on enchaine les coquilles d’un bout à l’autre de l’album. 

Les bons titres se font très rares, les excellents titres, il n’y en a tout simplement pas. Ca fait bizarre quand on parle d’Eminem. Par contre, niveau morceaux pouraves, hymnes à la déchéance du commerciale, à la pop-isation du hip-hop US, aux déchets qui polluent notre environnement sonore, à la hausse du coût de la vie qui pousse vraisemblablement les artistes à se prostituer, car il n’y a pas d’autres mots. 

 

http://www.fakechineserubberplant.com/wp-content/uploads/2010/07/eminem_relapse_1.jpg

 

 

 

Puis les titres intimes ca va bien. On est pas ton psy gros, mais ton client, alors arrête de déballer ta vie et tes remords. Ta vie est dure? Merci gros ca faisait 6 albums que tu nous l’avais déjà fait comprendre. Sauf que tu le faisais comprendre avec poésie, classe, et le tout sur de bons beats. Tu savais surprendre. Tu sortais un flow insensé de temps en temps, t’avais une production ultra originale pour te soutenir, tu faisais des Feats avec des bons gars, tu faisais du drop naming bien sale histoire de montrer que le système ne t’avais pas tant changé.


Il aurait fallut s’arrêter au 6ème, voire au 5ème pour partir en laissant la légende intacte, à moins que le prochain album…

 


 
Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 15:15

http://www.rap-francais.com/imgs/pochettes/Mac%20Kregor%20-%20Catharsis%20Pochette%20CD.jpg

 

L'essentiel de cette critique se résumera dans cette instructive anecdote qui est qu'on peut trouver ce rappeur sur Linkedin. Non seulement ca fait pas super rebelle, mais surtout les fautes de français et grossieretés à chaque ligne de CV c'est conceptuel. 

 

Mac Kregor a presque 30 ans lorsque sort son street album Autarcie. Natif d’Haïti, le rappeur fait dans le style le plus difficile à comprendre du rap français, c’est-à-dire le rap de rue.


En effet, en écoutant Autarcie, vous pouvez être sur que les clichés vont s’empiler. La France est un pays de raciste, les flics sont des fachos, les gens des cités sont des gens supérieurs en tout point aux autres mais malmenés par la société. Mais, si on met de côté cette lacune d’imagination, il faut bien avouer que le rappeur à un petit quelque chose.


Le vocabulaire est celui de la rue, mais parfois un peu plus recherché. En effet, Autarcie ne sera pas le seul mot un tant soit peu distingué que vous aurez l’occasion d’entendre dans les paroles du Mac. De plus, si les samples sont assez classiques, on pourra saluer le fait que ca laisse l’occasion d’écouter les paroles, preuve que le rappeur a assez confiance en son travail pour ne pas user de subterfuges. Techniquement, le flow est assez appréciable, oscillant entre la voix lente, lourde et à l’accent banlieusard, et des enchainement plus rapides.


Malgré les points positifs, ca reste du rap de rue. Certes on pourrait rétorquer que saquer un style n’est pas bien objectif. Mais le style en lui-même est le hip-hop, le rap de rue n’est qu’un sous-genre qui a rassemblé beaucoup de fainéants pensant pouvoir faire une carrière viable sans jamais bosser. Ici, on en est en face d’un artiste qui bosse plus que ses compères, mais vraisemblablement n’a encore pas assez de niveau pour que cela fasse plus qu’un album presque potable.

 

 
Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Ceux qui font honte aux hip-hop
commenter cet article

Archives