Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 10:49

http://www.progarchives.com/progressive_rock_discography_covers/4385/cover_193332912010.jpg

 

Parler de Nils Petter Molvaer est un exercice à se casser les dents. Pas assez connus pour trouver beaucoup d’informations, mais trop connus pour qu’on puise dire n’importe quoi ni vu ni connu, à moins de faire partie d’un grand site de musique bien sûr (suivez mon regard, il est multidirectionnel). 

 

En même temps, ici, il ne s’agit pas vraiment de lui puisque des petits malins de différents horizons électro se sont amusés à remixer son album. Mais le tout dans l’esprit initial, déjà bien ancrée dans les ajouts électroniques. 

http://www.hoppermanagement.com/web/tl_files/hopper/molvaer/hires/Nils_Petter_Molvaer_by_Joerg_Grosse_Geldermann_2_2009.jpg

Jazzy Gangsta

 

 

 

Autant l’album Khmer était impressionnant, que l’on aime ou non, autant celui-ci parait plus complexe à aborder. Trop peut-être pour être agréable à tous. Car il faut s’accrocher avec une sacrée poigne pour écouter cet album tout du long. Les cuivres sont beaucoup trop distillés dans un capharnaum de rythmes que n’importe quel psedo Dj de 15 ans pourrait composer les yeux bandés. Et c’est bien triste, car quelques bons ajouts sonores viennent ponctuer élégamment l’ensemble, mais ils sont trop rares par rapport au boumboumtchitchik qui viennent saccager votre sens du bon goût.


Aussi, on pourra écouter quelques titres avec curiosité, mais attention à l’overdose qui vous guette de très près.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by peoplearestrange - dans Albums non classés
commenter cet article

commentaires

Archives